#TRACES

la série de projets chorégraphiques dirigés par le duo József Trefeli et Mike Winter dont chacun est rendu unique par sa localisation.

 

 
 

Les traces sont multiples, par définition : Marque laissée par une action quelconque; Marque physique ou morale faite par un événement, une situation.

L'accent est mis sur la création de relations à long terme et la recherche de la réciprocité avec ceux qui sont également engagés dans le changement, et l'initiation de projets avec des groupes communautaires.

Trefeli et Winter – poursuivant leur récente collaboration sur UP et LIFT, qui mettaient l'accent sur le sens du travail d'équipe, l'égalité et la générosité envers le public – développent un système original qui permet de créer de nouveaux travaux en mettant l'accent sur une équation à trois niveaux: les danseurs professionnels, les jeunes danseurs professionnels et les danseurs non professionnels. Ils participent ensemble au processus, apportant leur approche personnelle de la danse contemporaine et colorant le projet avec leur propre énergie.

 
 
 
 
 
 
 
 

dates

 
 

#2050

#2050 est un spectacle créé pour Genève dans la série #TRACES. A quoi ressemblera la danse du futur ? Ce devenir dansant titille les imaginaires croisés de József Trefeli et Mike Winter. Et c’est avec un groupe hétéroclite qu’ils vont expérimenter cette proposition.

Nous voici donc en 2050 dans une Genève devenue exsangue et d’où les danseurs sont bannis. Regroupés dans un monde souterrain, les corps sont contenus dans ce présent-là, lavés de préjugés et de méthodologie, mais puissants et créatifs. Car il leur faudra trouver autre chose qu’une béquille chic pour redorer, là-haut, leur statut. Dans ce futur proche, ils devront collaborer au renouvellement des potentialités du corps.